Une adolescence politisée

A 12 ans, je m’intéresse, je suis curieux, je regarde ce qui se passe autour de moi. Mais la politique ne devient importante qu’à partir de la 4e. Là, je deviens réellement passionné par la chose politique. Je ne suis membre d’aucun parti. Mais, déjà, j’ai une double conscience : c’est la gauche et l’émergence du fait wallon.

 

Le mouvement wallon

Quand je sors d’Humanités, je fréquente un certain nombre de militants socialistes et alternatifs. J’adhère alors pleinement au mouvement wallon qui conduit à la régionalisation provisoire. Pendant mes études de droit – nous étions toujours Place du XX Août : l’unif d’un côté, le Café des Arts de l’autre…- mon engagement à gauche est réel mais hors structures. C’est quand je sors de l’université que je m’engage au PS.

 

Jeune avocat

En 1979, je suis avocat. Je m’inscris au Barreau. 

Je suis pro deo – ce système qui faisait défendre les moins nantis par des inexpérimentés. Je prends de plein fouet les misères du monde, la détresse de mes semblables. Tout cela me construit mais je comprends vite, malgré l’expérience difficile et enrichissante de la Cour d’Assises, que le droit pénal classique n’est pas le plus important pour moi. Je me tourne alors vers le droit social et le droit des entreprises et je crée mon propre cabinet.

 

D’un cabinet à un autre

Quand les choses commencent à se mettre en place en tant qu’avocat, la Fédération liégeoise du PS me demande de rallier le cabinet ministériel de Willy Claes. Nous sommes en 1988, je suis engagé en tant qu’expert pour la sidérurgie.

 

Chef cab’

En 1992, Guy Mathot me demande de devenir son chef de cabinet. J’ai 35 ans et je me dis que c’est l’âge où il faut savoir se remettre en cause. Je réponds donc favorablement… en pensant que ce sera une expérience limitée.

L’expérience ne sera pas si courte puisque, après Mathot, je suis chef de cabinet de Bernard Anselme, de Jean-Claude Van Cauwenberghe, d’Elio Di Rupo puis de Laurette Onkelinx, jusqu’en 2004.

 

Le 18 juillet 2004

 La suite est un peu plus connue. Le 18 juillet 2004, Elio Di Rupo me propose d’être ministre du Gouvernement wallon en charge de l’Economie et de l’Emploi. Je lance et pilote alors le Plan Marshall, chargé de redéployer l’économie wallonne, avec, notamment, la création des pôles de compétitivité. Un an plus tard, j’hérite du Commerce extérieur et en 2007, du Patrimoine.

 

2006, les premières élections communales

Je deviens conseiller communal. En tant que candidat, c’est ma première expérience, enrichissante d’ailleurs. Mais en tant qu’acteur-électeur, mes premières élections sont les communales de 1976. J’ai 20 ans, je vote à Alleur, où j’habitais avec mes parents. Par la suite j’ai toujours voté à Liège où je vis depuis 1981, année de mon mariage.

 

2009, L’Europe et le deuxième cabinet

Aux élections de juin 2009, j’emmène la liste PS pour le Parlement européen. Appelé à rempiler comme Ministre, je ne siège pas à Strasbourg. Je suis alors nommé Vice-président des gouvernements de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, à la tête, d’un côté, de l’Economie, des PME, du Commerce extérieur et des Technologies nouvelles, et de l’autre, de l’Enseignement supérieur. En 2011, je lance le programme Creative Wallonia, qui place l’économie wallonne sous le double signe de l’innovation et de la créativité.

 

Une deuxième expérience communale

En octobre 2012, je pousse la liste socialiste à Liège. Aux lendemains des élections, je deviens chef de groupe au conseil communal, rôle qui me tient à cœur et que j’entends exercer avec autant de passion et d’engagement que ma fonction de Ministre.

 

2014, confirmations et nouveaux défis

Aux élections de mai 2014, j'emmène la liste PS pour le Parlement wallon. Au terme de cette magnifique expérience, j'obtiens plus de 38000 voix de préférences, faisant de moi le premier élu de l'arrondissement de Liège. Dans la foulée, je suis, comme lors de la législature précédente, nommé Vice-président des gouvernements de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, à la tête, en Wallonie, de l'Economie, de l'Industrie, de l'Innovation et du Numérique et en Fédération Wallonie-Bruxelles, de l'Enseignement supérieur et, nouveaux défis, de la Recherche et des Médias.

 

2017, cap sur la Fédération Wallonie-Bruxelles

Le 19 juin 2017, le président du CDH annonce sa volonté de ne plus continuer à gouverner avec le PS. Fin juillet 2017, un nouveau gouvernement MR-CDH se met en place en Wallonie. C'est avec émotion que je quitte mes fonctions en Wallonie, parmis lesquelles celle de Ministre de l'Economie, poste que j'occupais depuis 13 ans. 

En Fédération Wallonie-Bruxelles, c'est le statu quo. J'y conserve dès lors mes compétences ministérielles et suis toujours en charge de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et des Médias. 

  • Je me réjoui qu’à la suite des échanges que j'ai eus avec le FNRS, celui-ci concrétise aujourd’hui la réflexion sur l’opportunité de créer un programme spécifiquement lié aux enjeux climatiques ; « ClimAX ». Ce programme sera doté de moyens budgétaires à hauteur de 5 millions d’euros provenant de la Fédération Wallonie-Bruxelles afin d’offrir un socle scientifique enrichi au niveau de cette thématique et, in fine, offrir des réponses efficaces face à l’ampleur des bouleversements environnementaux actuels.
    Plus >
    stdClass Object ( [id] => 23 [title] => Fonds ClimAX du FNRS [alias] => fonds-climax-du-fnrs [introtext] => Je me réjoui qu’à la suite des échanges que j'ai eus avec le FNRS, celui-ci concrétise aujourd’hui la réflexion sur l’opportunité de créer un programme spécifiquement lié aux enjeux climatiques ; « ClimAX ». Ce programme sera doté de moyens budgétaires à hauteur de 5 millions d’euros provenant de la Fédération Wallonie-Bruxelles afin d’offrir un socle scientifique enrichi au niveau de cette thématique et, in fine, offrir des réponses efficaces face à l’ampleur des bouleversements environnementaux actuels. [fulltext] =>

    Plus que jamais, il est primordial de réfléchir à une approche globale et interdisciplinaire. L’urgence nous pousse à réfléchir à des actions qui impacteront positivement la préservation de l'environnement et de la sauvegarde de la planète", souligne le Ministre Marcourt. A mon niveau, il est important de donner une impulsion politique afin de faciliter la coordination et de renforcer la recherche qui aborde les questions climatiques. Ces problématiques doivent être appréhendées de manière globale et transversale. Il est effectivement essentiel de renforcer le socle scientifique au niveau de ces questions essentielles qui touchent au devenir du vivant. Au delà des réponses qui se basent sur des solutions technique ou technologique, c’est l’ensemble des sciences qui doivent aujourd’hui contribuer à apporter des connaissances plus approfondies encore dans le domaine du climat et ainsi pouvoir apporter des solutions durables aux bouleversements auxquels nous sommes et auxquels nous serons, davantage encore, confrontés.

    Depuis 2 ans, j’ai augmenté à hauteur de 22 millions d’euros les moyens budgétaires du FNRS. L’effort de refinancement doit continuer. Mais déjà, il permet au FNRS de prendre des initiatives au niveau de la création de programmes thématiques comme CLIMAX qui veut offrir des réponses scientifiques à des enjeux sociétaux criants d'actualité. Nous devons désormais augmenter la capacité de nos chercheurs de travailler sur la transition environnementale et trouver des alternatives au modèle actuel.

    Dans la même perspective, je réfléchis à réorienter des moyens budgétaires au niveau d’un programme de recherche similaire qui abordera de manière transversale la thématique de l’Intelligence artificielle.

    Pour en savoir plus sur les enjeux scientifiques en lien avec les bouleversements climatiques : http://www.frs-fnrs.be/docs/Lettre/lettre115.pdf 

     

    [checked_out] => 0 [checked_out_time] => 0000-00-00 00:00:00 [catid] => 9 [created] => 2019-04-09 11:02:09 [created_by] => 336 [created_by_alias] => [state] => 1 [modified] => 2019-04-09 11:04:20 [modified_by] => 336 [modified_by_name] => Super Utilisateur [publish_up] => 2019-04-09 11:02:09 [publish_down] => 0000-00-00 00:00:00 [images] => {"image_intro":"images\/globe-328140_960_720.png","float_intro":"","image_intro_alt":"","image_intro_caption":"","image_fulltext":"images\/globe-328140_960_720.png","float_fulltext":"","image_fulltext_alt":"","image_fulltext_caption":""} [urls] => {"urla":false,"urlatext":"","targeta":"","urlb":false,"urlbtext":"","targetb":"","urlc":false,"urlctext":"","targetc":""} [attribs] => {"article_layout":"","show_title":"","link_titles":"","show_tags":"","show_intro":"","info_block_position":"","info_block_show_title":"","show_category":"","link_category":"","show_parent_category":"","link_parent_category":"","show_associations":"","show_author":"","link_author":"","show_create_date":"","show_modify_date":"","show_publish_date":"","show_item_navigation":"","show_icons":"","show_print_icon":"","show_email_icon":"","show_vote":"","show_hits":"","show_noauth":"","urls_position":"","alternative_readmore":"","article_page_title":"","show_publishing_options":"","show_article_options":"","show_urls_images_backend":"","show_urls_images_frontend":"","helix_ultimate_image":"","helix_ultimate_article_format":"standard","helix_ultimate_audio":"","helix_ultimate_gallery":"","helix_ultimate_video":""} [metadata] => {"robots":"","author":"","rights":"","xreference":""} [metakey] => [metadesc] => [access] => 1 [hits] => 48 [xreference] => [featured] => 0 [language] => * [readmore] => 2165 [ordering] => 0 [category_title] => Actualités [category_route] => actualites [category_access] => 1 [category_alias] => actualites [published] => 1 [parents_published] => 1 [lft] => 13 [author] => Super Utilisateur [author_email] => info@jcmarcourt.be [parent_title] => ROOT [parent_id] => 1 [parent_route] => [parent_alias] => root [alternative_readmore] => [layout] => [params] => Joomla\Registry\Registry Object ( [data:protected] => stdClass Object ( [article_layout] => _:default [show_title] => 1 [link_titles] => 1 [show_intro] => 1 [info_block_position] => 0 [info_block_show_title] => 0 [show_category] => 0 [link_category] => 0 [show_parent_category] => 0 [link_parent_category] => 0 [show_associations] => 0 [flags] => 1 [show_author] => 0 [link_author] => 0 [show_create_date] => 0 [show_modify_date] => 0 [show_publish_date] => 0 [show_item_navigation] => 1 [show_vote] => 0 [show_readmore] => 1 [show_readmore_title] => 0 [readmore_limit] => 100 [show_tags] => 0 [show_icons] => 0 [show_print_icon] => 0 [show_email_icon] => 0 [show_hits] => 0 [show_noauth] => 0 [urls_position] => 0 [captcha] => [show_publishing_options] => 1 [show_article_options] => 1 [save_history] => 1 [history_limit] => 10 [show_urls_images_frontend] => 0 [show_urls_images_backend] => 1 [targeta] => 0 [targetb] => 0 [targetc] => 0 [float_intro] => left [float_fulltext] => left [category_layout] => _:blog [show_category_heading_title_text] => 1 [show_category_title] => 0 [show_description] => 0 [show_description_image] => 1 [maxLevel] => 1 [show_empty_categories] => 0 [show_no_articles] => 1 [show_subcat_desc] => 1 [show_cat_num_articles] => 0 [show_cat_tags] => 1 [show_base_description] => 1 [maxLevelcat] => -1 [show_empty_categories_cat] => 0 [show_subcat_desc_cat] => 1 [show_cat_num_articles_cat] => 1 [num_leading_articles] => 0 [num_intro_articles] => 99 [num_columns] => 1 [num_links] => 0 [multi_column_order] => 0 [show_subcategory_content] => 0 [show_pagination_limit] => 1 [filter_field] => hide [show_headings] => 1 [list_show_date] => 0 [date_format] => [list_show_hits] => 1 [list_show_author] => 1 [orderby_pri] => order [orderby_sec] => rdate [order_date] => published [show_pagination] => 2 [show_pagination_results] => 1 [show_featured] => show [show_feed_link] => 1 [feed_summary] => 0 [feed_show_readmore] => 0 [sef_advanced] => 0 [sef_ids] => 0 [custom_fields_enable] => 1 [show_page_heading] => 0 [menu_text] => 1 [menu_show] => 1 [pageclass_sfx] => -full [secure] => 0 [helixultimatemenulayout] => {"width":600,"menualign":"right","megamenu":0,"showtitle":1,"faicon":"","customclass":"","dropdown":"right","badge":"","badge_position":"","badge_bg_color":"","badge_text_color":"","layout":[]} [helixultimate_enable_page_title] => 0 [helixultimate_page_title_heading] => h2 [page_title] => Accueil [page_description] => [page_rights] => [robots] => [page_heading] => Accueil [helix_ultimate_article_format] => standard [access-view] => 1 ) [initialized:protected] => 1 [separator] => . ) [displayDate] => 9 avril 2019 [slug] => 23:fonds-climax-du-fnrs [catslug] => 9:actualites [link] => /dernieres-actualites/23-fonds-climax-du-fnrs [active] => [displayCategoryLink] => /dernieres-actualites [displayCategoryTitle] => Actualités [displayHits] => [displayAuthorName] => [displayIntrotext] => Je me réjoui qu’à la suite des échanges que j'ai eus avec le FNRS, celui-ci concrétise aujourd’hui la réflexion... [displayReadmore] => )
  • Une mise en situation "virtuelle" dans les métiers d'avenir à l' Ecole Polytechnique de Seraing !
    Plus >
    stdClass Object ( [id] => 22 [title] => Inauguration de la Technosphère 2.0 à Seraing [alias] => inauguration-de-la-technosphere-2-0-a-seraing-une-mise-en-situation-virtuelle-dans-les-metiers-d-avenir-a-l-ecole-polytechnique-de-seraing [introtext] => Une mise en situation "virtuelle" dans les métiers d'avenir à l' Ecole Polytechnique de Seraing ! [fulltext] => [checked_out] => 0 [checked_out_time] => 0000-00-00 00:00:00 [catid] => 9 [created] => 2019-03-29 11:45:43 [created_by] => 336 [created_by_alias] => [state] => 1 [modified] => 2019-03-29 15:34:51 [modified_by] => 336 [modified_by_name] => Super Utilisateur [publish_up] => 2019-03-29 11:45:43 [publish_down] => 0000-00-00 00:00:00 [images] => {"image_intro":"","float_intro":"","image_intro_alt":"","image_intro_caption":"","image_fulltext":"","float_fulltext":"","image_fulltext_alt":"","image_fulltext_caption":""} [urls] => {"urla":false,"urlatext":"","targeta":"","urlb":false,"urlbtext":"","targetb":"","urlc":false,"urlctext":"","targetc":""} [attribs] => {"article_layout":"","show_title":"","link_titles":"","show_tags":"","show_intro":"","info_block_position":"","info_block_show_title":"","show_category":"","link_category":"","show_parent_category":"","link_parent_category":"","show_associations":"","show_author":"","link_author":"","show_create_date":"","show_modify_date":"","show_publish_date":"","show_item_navigation":"","show_icons":"","show_print_icon":"","show_email_icon":"","show_vote":"","show_hits":"","show_noauth":"","urls_position":"","alternative_readmore":"","article_page_title":"","show_publishing_options":"","show_article_options":"","show_urls_images_backend":"","show_urls_images_frontend":"","helix_ultimate_image":"","helix_ultimate_article_format":"video","helix_ultimate_audio":"","helix_ultimate_gallery":"","helix_ultimate_video":"https:\/\/www.facebook.com\/technosphere\/videos\/341126723196897\/"} [metadata] => {"robots":"","author":"","rights":"","xreference":""} [metakey] => [metadesc] => [access] => 1 [hits] => 83 [xreference] => [featured] => 0 [language] => * [readmore] => 0 [ordering] => 1 [category_title] => Actualités [category_route] => actualites [category_access] => 1 [category_alias] => actualites [published] => 1 [parents_published] => 1 [lft] => 13 [author] => Super Utilisateur [author_email] => info@jcmarcourt.be [parent_title] => ROOT [parent_id] => 1 [parent_route] => [parent_alias] => root [alternative_readmore] => [layout] => [params] => Joomla\Registry\Registry Object ( [data:protected] => stdClass Object ( [article_layout] => _:default [show_title] => 1 [link_titles] => 1 [show_intro] => 1 [info_block_position] => 0 [info_block_show_title] => 0 [show_category] => 0 [link_category] => 0 [show_parent_category] => 0 [link_parent_category] => 0 [show_associations] => 0 [flags] => 1 [show_author] => 0 [link_author] => 0 [show_create_date] => 0 [show_modify_date] => 0 [show_publish_date] => 0 [show_item_navigation] => 1 [show_vote] => 0 [show_readmore] => 1 [show_readmore_title] => 0 [readmore_limit] => 100 [show_tags] => 0 [show_icons] => 0 [show_print_icon] => 0 [show_email_icon] => 0 [show_hits] => 0 [show_noauth] => 0 [urls_position] => 0 [captcha] => [show_publishing_options] => 1 [show_article_options] => 1 [save_history] => 1 [history_limit] => 10 [show_urls_images_frontend] => 0 [show_urls_images_backend] => 1 [targeta] => 0 [targetb] => 0 [targetc] => 0 [float_intro] => left [float_fulltext] => left [category_layout] => _:blog [show_category_heading_title_text] => 1 [show_category_title] => 0 [show_description] => 0 [show_description_image] => 1 [maxLevel] => 1 [show_empty_categories] => 0 [show_no_articles] => 1 [show_subcat_desc] => 1 [show_cat_num_articles] => 0 [show_cat_tags] => 1 [show_base_description] => 1 [maxLevelcat] => -1 [show_empty_categories_cat] => 0 [show_subcat_desc_cat] => 1 [show_cat_num_articles_cat] => 1 [num_leading_articles] => 0 [num_intro_articles] => 99 [num_columns] => 1 [num_links] => 0 [multi_column_order] => 0 [show_subcategory_content] => 0 [show_pagination_limit] => 1 [filter_field] => hide [show_headings] => 1 [list_show_date] => 0 [date_format] => [list_show_hits] => 1 [list_show_author] => 1 [orderby_pri] => order [orderby_sec] => rdate [order_date] => published [show_pagination] => 2 [show_pagination_results] => 1 [show_featured] => show [show_feed_link] => 1 [feed_summary] => 0 [feed_show_readmore] => 0 [sef_advanced] => 0 [sef_ids] => 0 [custom_fields_enable] => 1 [show_page_heading] => 0 [menu_text] => 1 [menu_show] => 1 [pageclass_sfx] => -full [secure] => 0 [helixultimatemenulayout] => {"width":600,"menualign":"right","megamenu":0,"showtitle":1,"faicon":"","customclass":"","dropdown":"right","badge":"","badge_position":"","badge_bg_color":"","badge_text_color":"","layout":[]} [helixultimate_enable_page_title] => 0 [helixultimate_page_title_heading] => h2 [page_title] => Accueil [page_description] => [page_rights] => [robots] => [page_heading] => Accueil [helix_ultimate_article_format] => video [helix_ultimate_video] => https://www.facebook.com/technosphere/videos/341126723196897/ [access-view] => 1 ) [initialized:protected] => 1 [separator] => . ) [displayDate] => 29 mars 2019 [slug] => 22:inauguration-de-la-technosphere-2-0-a-seraing-une-mise-en-situation-virtuelle-dans-les-metiers-d-avenir-a-l-ecole-polytechnique-de-seraing [catslug] => 9:actualites [link] => /dernieres-actualites/22-inauguration-de-la-technosphere-2-0-a-seraing-une-mise-en-situation-virtuelle-dans-les-metiers-d-avenir-a-l-ecole-polytechnique-de-seraing [active] => [displayCategoryLink] => /dernieres-actualites [displayCategoryTitle] => Actualités [displayHits] => [displayAuthorName] => [displayIntrotext] => Une mise en situation "virtuelle" dans les métiers d'avenir à l' Ecole Polytechnique de Seraing ! [displayReadmore] => )
  • Chers Camarades,   Je n’apprendrai pas grand-chose à qui que ce soit si je dis qu’au cours des dix prochaines années la révolution numérique va profondément transformer l’ensemble des secteurs économiques et que cela va avoir une influence énorme sur le marché de l’emploi. Grâce aux politiques que nous avons menées au cours de la dernière décennie, nous avons anticipé un mouvement qui ne va faire que s’accélérer. Ainsi, avec les pôles de compétitivité, nous avons changer la colonne vertébrale de l’économie wallonne avec des résultats concrets à la clef : depuis plus de cinq, le chômage baisse sans discontinuer. Cinq ans ! c’est-à-dire plus de trois ans et demi avant l’installation de l’actuelle majorité. Avec une amélioration du PIB wallon, je ne puis voir là que le fruit du travail que nous, socialistes, avons initié et mené.
    Plus >
    stdClass Object ( [id] => 21 [title] => Congrès d’adoption du programme pour l’élection du Parlement de Wallonie [alias] => congres-d-adoption-du-programme-pour-l-election-du-parlement-de-wallonie [introtext] => Chers Camarades,   Je n’apprendrai pas grand-chose à qui que ce soit si je dis qu’au cours des dix prochaines années la révolution numérique va profondément transformer l’ensemble des secteurs économiques et que cela va avoir une influence énorme sur le marché de l’emploi. Grâce aux politiques que nous avons menées au cours de la dernière décennie, nous avons anticipé un mouvement qui ne va faire que s’accélérer. Ainsi, avec les pôles de compétitivité, nous avons changer la colonne vertébrale de l’économie wallonne avec des résultats concrets à la clef : depuis plus de cinq, le chômage baisse sans discontinuer. Cinq ans ! c’est-à-dire plus de trois ans et demi avant l’installation de l’actuelle majorité. Avec une amélioration du PIB wallon, je ne puis voir là que le fruit du travail que nous, socialistes, avons initié et mené. [fulltext] =>

    C’est peut-être parce que les résultats étaient au rendez-vous, même si nous savons tout le chemin qu’il nous reste à faire pour que chacun trouve l’emploi qui lui permette de vivre dignement, que nos successeurs ont décidé de casser systématiquement ce qui fonctionnait bien. A moins que ce ne soit par pure incompétence !

    D’où la remise en cause de tous les efforts accomplis pour développer la créativité. D’où la mollesse du soutien aux pôles de compétitivité.

    D’où la réforme du système APE – je devrais plutôt dire la purge du système APE – qui va mettre au minimum 5 ou 6000 travailleurs sur le carreau et des dizaines, des centaines d’employeurs, principalement dans le non-marchand et le secteur public au sens large, dans l’impossibilité de remplir les missions et services qu’ils rendaient aux citoyens, et le plus souvent aux citoyens les moins favorisés.

    D’où, dernier exemple, la diminution de 30% des moyens alloués aux centres de compétence destinés à l’accueil des élèves et étudiants de l’enseignement secondaire et de l’enseignement supérieur.  Et dans le même temps, ils disent vouloir prendre des mesures coercitives pour lutter contre les métiers en pénurie.

    Pour reprendre la marche en avant de la Wallonie et quitter la période de glaciation dans laquelle l’a plongée le gouvernement MR-CDH, il nous faut relancer  une politique industrielle partenariale créatrice de valeur ajoutée et d’emplois de qualité, autour de ses secteurs porteurs (biotechs, aérospatial, génie mécanique, agro-industrie). Cela doit se faire en limitant la consommation de ressources naturelles dans des proportions qui ne nécessitent pas d’extraire plus que ce que la Terre est capable de régénérer. Cela signifie l’objectif zéro déchets à moyen terme, la production d’énergie renouvelable, la préservation de la qualité de l’eau et le développement de l’économie circulaire, j’y reviendrai.

    Cette politique industrielle doit répondre aux enjeux de demain qui sont largement transversaux à tous les secteurs économiques et toutes les compétences régionales

    •      digitalisation/numérique/automatisation
    •      énergie
    •      mobilité
    •      économie circulaire
    •      bien-être
    •      gestion des ressources
    •      silver économie

    Pour cela, il faut

    • continuer à développer des lieux d’accueil d’activité économique, notamment en réinvestissant les friches ;
    • mettre l’ensemble des compétences régionales au service de la création d’activité et d’emplois (aménagement du territoire, mobilité, énergie, numérique, environnement, fiscalité, etc) ;
    • soutenir les nouveaux modes d’organisation du travail : le télétravail, le coworking, les modes d’entrepreneuriat alternatif, le modèle coopératif, les fablabs,… sans parler de l’indispensable réduction du temps de travail qui sera un élément phare du programme fédéral.

    Nous proposons aussi d’élaborer une charte de transition énergétique avec les milieux économique, académique et énergétique avec le triple objectif de préserver la compétitivité des entreprises, créatrice de valeur ajoutée et d’emplois durables, l’environnement et la qualité de vie des citoyens.

    J’ai évoqué brièvement l’importance de développer l’économie circulaire. En une formule, l’économie circulaire peut se définir par la limitation de la consommation de ressources naturelles dans des proportions qui ne nécessitent pas d’extraire plus que ce que la terre est capable de régénérer.

    L’ensemble des besoins pour les autres produits et services étant alors rencontrés grâce à des techniques de réutilisation, de reconditionnement ou de recyclage. C’est une philosophie inverse de ce qui se fait souvent selon les standards « extraire, fabriquer, jeter ». Il est indispensable de s’inscrire résolument dans cette voie.

    Nous    avons, dans le programme, nombre de propositions concrètes pour soutenir l’entrepreneuriat et notamment  les jeunes et les femmes qui se lancent, attirer des entreprises étrangères, poursuivre la simplification administrative, développer l’accompagnement numérique en redonnant à Digital Wallonia et aussi à Creative Wallonia, l’ambition et les moyens que je leur avais fixés. Je veux aussi pointer tout ce que nous devons faire en matière de droit à la seconde chance.

    Tout ceci n’a de chance de réussir et de réussir de manière harmonieuse sur le plan social que si nous remettons la concertation avec les interlocuteurs  sociaux au cœur de la politique industrielle. Il faut revitaliser le modèle mosan, garant de paix sociale et de progrès partagé.

    Et cela me permet, logiquement, d’aborder le volet emploi de notre programme dans lequel je vais pointer quelques propositions.

    D’abord, il nous faudra corriger, c’est-à-dire abroger, la réforme APE portée de manière aveugle et obsessionnelle par l’actuel ministre de l’emploi. L’avenir d’une bonne partie du secteur non-marchand en dépend. Dans le même temps, il faudra redéfinir  un dispositif transparent et simple qui garantit la préservation des emplois actuels.

    Nous voulons aussi prémunir les travailleurs contre des pertes d'emploi lieés à la robotisation et au digital, en octroyant des chèques-carrières pour les aider à anticiper ou surmonter les transitions professionnelles.

    Notre programme régional fourmille de propositions qui seront complétées par celles qui seront reprises dans le programme fédéral, je pense notamment au relèvement du salaire horaire minimal à 14€, revendication que nous portons avec nos camarades de la FGTB.

    La meilleure porte ouverte sur l’emploi, c’est bien connu, c’est la qualité de la formation. Contrairement à ce qu’a fait le gouvernement Borsus, il faut au contraire renforcer les centres de compétences. Cela vaut également pour l’enseignement, avec une attention particulière pour le technique et le professionnel. Et cela sans réduction adéquationniste, bien au contraire, mais parce que si l’enseignement doit plus que jamais émanciper et ouvrir au monde, on sait pareillement que l’emploi permet de s’épanouir socialement et de construire sa vie. C’est cette double exigence, émancipation et accès à l’emploi, qui me pousse à dire que l’enseignement doit être  davantage en phase avec la réalité économique de nos territoires.

    Je voudrais brièvement évoquer un secteur qui m’est particulièrement cher et que j’ai contribué à développer au travers d’un décret qui lui donnait stabilité et perspectives de développement, c’est l’économie sociale. Comme je l’ai permis via le principe des SCOP, nous voulons soutenir, au niveau régional et fédéral, la reprise d'entreprises rentables par leurs employés sous forme de coopératives de travailleurs.

    Et dans l’éveil à l’entreprenariat dans les écoles, nous encouragerons les celles –ci, du primaire au supérieu, à inclure l’apprentissage des principes de l’entreprenariat social et coopératif dans les programmes d’enseignement.

    Pour terminer ce bref survol, je voudrais attirer votre attention sur le développement indispensable des circuits courts. Qui doivent assurer une alimentation de qualité accessible à tous en assurant une juste rémunération aux producteurs locaux qui pourront davantage encore s’inscrire dans le développement d’une agriculture durable et saine.

    Nous devons, en Wallonie, montrer que nous pouvons être exemplaires dans le développement d’activités créatrices de richesses et d’emplois qui garantissent tout à la fois une juste répartition de ces richesses et la préservation de notre planète.

    L’ensemble de nos propositions pour une vie de qualité mènent ainsi à la préservation du climat. Cela n’est pas sans rappeler les manifestations hebdomadaires des jeunes, dont je me réjouis parce qu’elles montrent l’engagement de celles et ceux-ci pour une cause collective. Et cela montre que le socialisme est plus actuel que jamais.

    Bon congrès et vive la Wallonie.

    [checked_out] => 0 [checked_out_time] => 0000-00-00 00:00:00 [catid] => 9 [created] => 2019-02-25 10:55:49 [created_by] => 336 [created_by_alias] => [state] => 1 [modified] => 2019-04-09 11:04:46 [modified_by] => 336 [modified_by_name] => Super Utilisateur [publish_up] => 2019-02-25 10:55:49 [publish_down] => 0000-00-00 00:00:00 [images] => {"image_intro":"images\/Jean-Claude_Marcourt.jpg","float_intro":"","image_intro_alt":"","image_intro_caption":"","image_fulltext":"images\/2019-02-24_-_PS_Congrs_Namur_-96.jpg","float_fulltext":"","image_fulltext_alt":"","image_fulltext_caption":""} [urls] => {"urla":false,"urlatext":"","targeta":"","urlb":false,"urlbtext":"","targetb":"","urlc":false,"urlctext":"","targetc":""} [attribs] => {"article_layout":"","show_title":"","link_titles":"","show_tags":"","show_intro":"","info_block_position":"","info_block_show_title":"","show_category":"","link_category":"","show_parent_category":"","link_parent_category":"","show_associations":"","show_author":"","link_author":"","show_create_date":"","show_modify_date":"","show_publish_date":"","show_item_navigation":"","show_icons":"","show_print_icon":"","show_email_icon":"","show_vote":"","show_hits":"","show_noauth":"","urls_position":"","alternative_readmore":"","article_page_title":"","show_publishing_options":"","show_article_options":"","show_urls_images_backend":"","show_urls_images_frontend":"","helix_ultimate_image":"","helix_ultimate_article_format":"standard","helix_ultimate_audio":"","helix_ultimate_gallery":"","helix_ultimate_video":""} [metadata] => {"robots":"","author":"","rights":"","xreference":""} [metakey] => [metadesc] => [access] => 1 [hits] => 154 [xreference] => [featured] => 1 [language] => * [readmore] => 9287 [ordering] => 2 [category_title] => Actualités [category_route] => actualites [category_access] => 1 [category_alias] => actualites [published] => 1 [parents_published] => 1 [lft] => 13 [author] => Super Utilisateur [author_email] => info@jcmarcourt.be [parent_title] => ROOT [parent_id] => 1 [parent_route] => [parent_alias] => root [alternative_readmore] => [layout] => [params] => Joomla\Registry\Registry Object ( [data:protected] => stdClass Object ( [article_layout] => _:default [show_title] => 1 [link_titles] => 1 [show_intro] => 1 [info_block_position] => 0 [info_block_show_title] => 0 [show_category] => 0 [link_category] => 0 [show_parent_category] => 0 [link_parent_category] => 0 [show_associations] => 0 [flags] => 1 [show_author] => 0 [link_author] => 0 [show_create_date] => 0 [show_modify_date] => 0 [show_publish_date] => 0 [show_item_navigation] => 1 [show_vote] => 0 [show_readmore] => 1 [show_readmore_title] => 0 [readmore_limit] => 100 [show_tags] => 0 [show_icons] => 0 [show_print_icon] => 0 [show_email_icon] => 0 [show_hits] => 0 [show_noauth] => 0 [urls_position] => 0 [captcha] => [show_publishing_options] => 1 [show_article_options] => 1 [save_history] => 1 [history_limit] => 10 [show_urls_images_frontend] => 0 [show_urls_images_backend] => 1 [targeta] => 0 [targetb] => 0 [targetc] => 0 [float_intro] => left [float_fulltext] => left [category_layout] => _:blog [show_category_heading_title_text] => 1 [show_category_title] => 0 [show_description] => 0 [show_description_image] => 1 [maxLevel] => 1 [show_empty_categories] => 0 [show_no_articles] => 1 [show_subcat_desc] => 1 [show_cat_num_articles] => 0 [show_cat_tags] => 1 [show_base_description] => 1 [maxLevelcat] => -1 [show_empty_categories_cat] => 0 [show_subcat_desc_cat] => 1 [show_cat_num_articles_cat] => 1 [num_leading_articles] => 0 [num_intro_articles] => 99 [num_columns] => 1 [num_links] => 0 [multi_column_order] => 0 [show_subcategory_content] => 0 [show_pagination_limit] => 1 [filter_field] => hide [show_headings] => 1 [list_show_date] => 0 [date_format] => [list_show_hits] => 1 [list_show_author] => 1 [orderby_pri] => order [orderby_sec] => rdate [order_date] => published [show_pagination] => 2 [show_pagination_results] => 1 [show_featured] => show [show_feed_link] => 1 [feed_summary] => 0 [feed_show_readmore] => 0 [sef_advanced] => 0 [sef_ids] => 0 [custom_fields_enable] => 1 [show_page_heading] => 0 [menu_text] => 1 [menu_show] => 1 [pageclass_sfx] => -full [secure] => 0 [helixultimatemenulayout] => {"width":600,"menualign":"right","megamenu":0,"showtitle":1,"faicon":"","customclass":"","dropdown":"right","badge":"","badge_position":"","badge_bg_color":"","badge_text_color":"","layout":[]} [helixultimate_enable_page_title] => 0 [helixultimate_page_title_heading] => h2 [page_title] => Accueil [page_description] => [page_rights] => [robots] => [page_heading] => Accueil [helix_ultimate_article_format] => standard [access-view] => 1 ) [initialized:protected] => 1 [separator] => . ) [displayDate] => 25 février 2019 [slug] => 21:congres-d-adoption-du-programme-pour-l-election-du-parlement-de-wallonie [catslug] => 9:actualites [link] => /dernieres-actualites/21-congres-d-adoption-du-programme-pour-l-election-du-parlement-de-wallonie [active] => [displayCategoryLink] => /dernieres-actualites [displayCategoryTitle] => Actualités [displayHits] => [displayAuthorName] => [displayIntrotext] => Chers Camarades,   Je n’apprendrai pas grand-chose à qui que ce soit si je dis qu’au cours des dix... [displayReadmore] => )